17 novembre 2014

Prochainement... Anders GJENNESTAD !!!

« FLUX »

Du 28 novembre au 23 décembre 2014, la galerie Mathgoth accueille la première exposition en France, du Norvégien Anders Gjennesatd.

La Norvège est une terre de Vikings mais certainement aussi une terre de pochoiristes. 

ANDERS GJENESTAD qui œuvre dans la rue sous le pseudo de STRØK a un style très personnel, un style léché qui s'intègre parfaitement à l'espace urbain pour dialoguer avec le lieu.
Il prend lui même chacune des photographies qui lui permettront de réaliser ses pochoirs. Par la fenêtre de son atelier berlinois haut perché, depuis la Siegessäule («colonne de la victoire»), ou depuis les toits des immenses barres d’immeubles collectifs de l’ère soviétique, ANDERS GJENESTAD shoote en photo les anonymes à leur insu. Il prend ses photos les jours de grand soleil pour pouvoir jouer ensuite avec les ombres. Ce sont ces clichés qu’il utilisera pour ses réalisations minutieuses. De très nombreuses couches seront nécessaires pour que l’œuvre finale retranscrive au mieux la réalité.




Anders est un perfectionniste. Il ne réalise aucune de ses pièces sur toile ou sur papier. Il choisit avec minutie le support qui accueillera ses personnages. Pour cela, il passe des journées entières dans les ateliers oubliés et les usines désaffectées de l’ancienne RDA, à la recherche de planches patinées, de casiers métalliques usagés ou d’anciens panneaux informatifs. Ce sont ces surfaces texturées qui feront ressortir au mieux les détails de ses peintures, qui leur donneront encore plus de vie et de réalisme.
Pour son travail extérieur, ANDERS GJENESTAD a la même exigence. Les murs lisses et récents ne l’intéressent pas car ils manquent considérablement de vécu. 

L’année 2014 aura été une année chargée pour Anders, preuve de l’engouement grandissant pour son travail. En plus de ses expositions personnelles en Norvège et au Danemark, on retiendra dans ses réalisations extérieures sa fresque réalisée dans le cadre du célèbre festival Nuart ou bien son œuvre « MEMORIE URBANE » à Gaeta (Italie).
De passage à Paris en octobre dernier, à l’invitation de l’association LE MUR, ANDERS GJENESTAD a également réalisé une œuvre in situ que le public parisien peut voir à la sortie du métro Bibliothèque François Mitterrand 85 rue du Chevaleret (13ème).

Avec son exposition FLUX, ANDERS GJENENSTAD présentera une quinzaine de peintures, toutes réalisées pour l’événement.

-------------

Infos pratiques :
FLUX
Galerie MathGoth 
34, rue Hélène Brion - 75013 Paris
Du 28 novembre au 23 décembre 2014
Du mercredi au samedi de 14 à 19 heures
Vernissage en présence de l’artiste le 28 novembre à partir de 18 heures

Contact Presse :
Mathilde Jourdain 06 63 01 41 50
galerie@mathgoth.com

9 novembre 2014

ZLOTY dans LIBERATION

Gérard Zlotykamien et sa lithographie "Ephémère" a l'honneur dans les colonnes du magazine NEXT, supplément culturel de Libération (8 novembre 2014).
Sous la plume de Stéphane Corréard.


2 novembre 2014

Les plus belles choses ont une fin

L'incroyable "Out Of Many, One" de Jorge Rodriguez-Gerada s'est terminé en cette fin octobre. Petit retour sur ce projet, que certains considèrent déjà comme la réalisation artistique la plus phénoménale de 2014, avec cette vidéo de la Smithsonian National Portrait Gallery.



28 octobre 2014

STRØK à Paris

Anders Gjennestad qui officie dans la rue sous le pseudo de STRØK était ce weekend l'invité de l'association Le M.U.R.
Le Norvégien a réalisé sur le panneau d'Oberkampf une oeuvre typique de son travail actuel.
Depuis la fenêtre de son atelier berlinois, les jours de grand soleil, il shoote les passants anonymes avant d'en faire d'immenses pochoirs.

L'oeuvre est visible au M.U.R. jusqu'au 8 novembre prochain.



Profitant de son séjour parisien, Anders a renouvelé sa peinture du côté du 13 ème arrondissement de Paris, rue du Chevaleret face à la sortie de la station "Bilbliothèque François Mitterrand".





Anders Gjennestad sera rapidement de retour en France puisqu'à partir du 28 novembre prochain, il présentera son exposition "FLUX" à la galerie Mathgoth. 

25 octobre 2014

Cope2 s'éclate à Moscou



La légende New-yorkaise est à Moscou et elle s'y plait!
Cope2 a accepté l'invitation de divers agitateurs culturels russes et ne le regrette pas. Le public moscovite lui réserve le plus chaleureux accueil à chacune de ses apparitions publiques, à son plus grand plaisir !





Dés son retour à New-York, courant novembre, Cope2 préparera de nouvelles toiles pour la galerie Mathgoth...


24 septembre 2014

ZLOTY persiste et signe!

La galerie Mathgoth est très heureuse d'éditer la première lithographie de Gérard Zlotykamien.


Avec plus de 50 ans de carrière artistiques, ce ne sont pas les propositions qui lui ont manqué mais plus simplement l'envie. "A quoi bon reproduire 50 fois la même oeuvre? Aucun intérêt!".

Gérard Zlotykamien et Erwann Galivel (chef d'atelier), lors de la réalisation de la lithographie chez IDEM


Pour autant, après plusieurs années de réflexion ZLOTY a trouvé l'idée, le petit "truc en plus" qui change tout, le concept génial qui fait que cette édition devenait intéressante et même indispensable.
Une lithographie c'est tout simplement la reproduction mécanique d'une même pièce, chaque exemplaire étant signé de la main de l'artiste. Une fois encore Gérard Zlotykamien a décidé de sortir des sentiers battus. Seule sa signature et la date ont été imprimées en bas à droite et l'artiste a rehaussé chaque lithographie à la main en peignant sur chaque feuille une oeuvre unique.

Éphémère 09/20 - 2014 - 74x52,5 cm


Par la suite, pour qu'aucun doute ne soit possible, ZLOTY a numéroté de sa main les 20 exemplaires (et les 10 épreuves d'artistes) sous le regard de Maître Frédéric Landez, huissier de justice à Paris. Ce dernier a apposé le sceau de son étude sur le verso de chaque oeuvre.

ZLOTY numérotant les lithographies.


Infos pratiques :
"Éphémères (lithographies)" de Gérard Zlotykamien
Du 10 au 31 octobre 2014
Vernissage en présence de l'artiste le 10 octobre à partir de 18 heures
Un catalogue sera édité à l'occasion de cette exposition

Galerie Mathgoth
34, rue Hélène Brion - 75013 Paris
du mercredi au samedi de 14 à 19 heures

22 septembre 2014

Jorge RODRIGUEZ-GERADA à Washington DC

L'artiste Cubo-américain vient de débuter une oeuvre gigantesque dont lui seul à le secret, commanditée par la célèbre National Portrait Gallery.



La National Portrait Gallery est un musée d'art contemporain qui rassemble des portraits d'américains célèbres et notamment ceux des Présidents des Etats-Unis. Depuis 2011, il est le seul musée américain entièrement dédié à l'art du portrait.


Il se situe à Washington DC, le long du National Mall, un parc ouvert au public situé en plein centre-ville et qui accueille chaque année plus de 25 millions de visiteurs. C'est sur une des plus importantes pelouses que Jorge RODRIGUEZ-GERADA vient de débuter la réalisation de son oeuvre "Out of Many One", traduction de la devise E Pluribus Unum, du grand Sceau de Etats-Unis. A partir de plusieurs dizaines de portraits, l'artiste a établi une sorte de "visage composite" qu'il va reproduire au sol, sur une surface de plus de 6 hectares. L'oeuvre finale sera non seulement visible depuis le musée mais également depuis l'espace. Pour sa réalisation, Rodriguez-Gerada  utilisera pas moins de 2.000 tonnes de sable, 800 tonnes de terre, 10.000 piquets de bois et plus de 10 kilomètres de ficelle !!!




Photos : ©Patrick Anderson, Telework Pictures

Le portrait sera ouvert au public à partir du 4 octobre prochain et jusqu'à la fin du mois. Ensuite, les services des parcs nationaux américains rentreront en action et entameront la rénovation du gazon. En effet, la terre et le sable ont été choisis en fonction de leurs couleurs respectives mais surtout pour leur qualité naturelle, la nature du sol sera ainsi améliorée après le passage de l'artiste. 

Infos pratiques :
"Out of Many One" de Jorge-Rodriguez Gerada
Du 4 au 31 octobre 2014
National Mall
Washington DC - USA